Leishmania
Leishmania – Vue d’artiste – 123RF/banque d’images

La leishmaniose est une maladie mortelle qui touche principalement le chien, mais aussi l’humain et certains autres mammifères. Bien connue sur tout le pourtour méditerranéen, elle a même tendance, en raison du changement climatique, à s’étendre à d’autres régions. 

Une maladie vectorielle

De petits insectes appelés « phlébotomes » sont les vecteurs de cette maladie et ne sont porteurs qu’après avoir piqué un animal déjà contaminé. Ils sont actifs d’avril à octobre et sévissent principalement au crépuscule.

Phlébotome  dessin
Phlébotome (Copyright Vetaction Conseil)

Symptômes et évolution de la maladie

Cycle leishmaniose

Suite à la période d’incubation, pouvant aller de quelques mois à plusieurs années, les premiers symptômes apparaissent. Nous citerons les principaux :

  • Amaigrissement
  • diverses lésions cutanées telles que chute de poils, squames importants (pellicules) ou ulcères,
  • allongement anormal des griffes,
  • épistaxis (saignement de nez)
  •  et bien d’autres comme une adénomégalie (augmentation de la taille des ganglions)  ou une insuffisance rénale, moins visible mais facilement décelable lors d’un examen vétérinaire.
Chien malade

Diagnostic

Pour mettre en évidence la maladie, un test sanguin suffit et peut, si ce dernier est malheureusement positif, nous aider à améliorer et prolonger la vie de votre chien grâce à un traitement adapté. La médication est complexe, onéreuse et à vie, et votre chien sera malgré tout porteur toute sa vie, il ne pourra être que « blanchi ».

Test leishmaniose
Dépistage de le leishmaniose : test sanguin

La prévention

La prévention contre les piqûres

C’est pourquoi nous recommandons plusieurs moyens de prévention. Des insecticides ou des répulsifs de types colliers ou pipettes peuvent être adaptés à votre animal mais sachez que la meilleure manière de le protéger est de le vacciner. Plusieurs solutions existent et nous vous recommanderons la plus adaptée.

La vaccination

Vaccin
Le vaccin – Une solution de prévention relativement récente

Le protocole de vaccination peut être démarré à partir de l’âge de 6 mois. Plusieurs fabricants proposent des protocoles différents. Nous vous conseillerons le mieux adapté à votre compagnon.

Une zoonose

Cette prévention est d’autant plus importante que votre chien, une fois infecté, devient un réservoir pour le parasite. Les phlébotomes, alors susceptibles de piquer le chien infecté, peuvent ensuite transmettre le parasite à d’autres animaux mais aussi aux personnes de l’entourage.

Nous vous invitons à partager cette information avec le plus grand nombre et à nous contacter pour tout renseignement complémentaire ou conseil dans la prévention ou le traitement de cette maladie.

Alors soyez prudents, protégez vos chiens !

Copyright Vetaction Conseil. Toute reproduction interdite sans autorisation