Moins connus que les chiens célèbres, certains chats ont marqué l’histoire. En voici quelques-uns.

Félicette

Félicette

Par Deefaze — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien


Par Deefaze — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien

Moins connue que Laïka, Félicette est pourtant le premier félin à avoir fait un voyage dans l’espace. Et la seule à en être revenue ! Faisant partie d’un programme spatial français visant à améliorer les connaissances en biologie spatiale, elle effectue un vol de 10 minutes 32 le 18 Octobre 1963. Elle est ensuite récupérée à peu de distance du pas de tir, en bonne santé, et étudiée pendants quelques mois. Malheureusement, elle est ensuite euthanasiée pour récupérer les électrodes implantées dans son cerveau, afin de mieux comprendre le phénomène d’ « inhibition centrale », une espèce de somnolence qui s’est révélée ne pas exister chez l’humain.

Sam, dit « l’insubmersible »

Mascotte du croiseur australien HMAS Encounter
Mascotte du croiseur australien HMAS Encounter

Sam, aussi connu sous le nom d’Oscar, est un chat noir et blanc connu pour avoir navigué successivement sur trois navires de guerre lors de la Seconde guerre mondiale, et pour avoir survécu à leurs naufrages. Il a embarqué tout d’abord sur le cuirassier allemand Bismark, qui coule le 27 Mai 1941. Le chat est alors repêché par le destroyer britannique HMS Cossack, et rebaptisé Oscar. Le 24 Octobre 1941, son nouveau foyer coule à son tour, et Oscar/Sam est de nouveau repêché, ramené à Gibraltar. Affublé du surnom « l’insubmersible », il embarque ensuite sur le porte-avions britannique HMS Ark Royal, qui sera à son tour coulé le 14 Novembre 1941. Oscar est repêché une nouvelle fois, et ne quittera cette fois plus le plancher des vaches.

Cinnamon, Boris et Sylvester

ADN
Double hélice d’ADN

Ces trois chats pourtant très différents ont un point commun, et pas n’importe lequel. Ils ont en effet tous les trois fourni la petite quantité de matériel génétique nécessaire pour le séquençage de l’ADN du chat domestique. Cette vaste étude a été menée par une équipe de chercheurs internationale, et permettra peut-être de mieux comprendre le développement de certaines maladies communes à l’homme (comme la leucémie et le sida) ou l’évolution de nos petits félins, qui ont beaucoup moins changé que nos compagnons canins.

Marion, la chatte de Newton

Chatiere
C’est à Marion que l’on doit l’invention de la chatière

Comme tout chat qui se respecte, Marion adorait entrer et sortir de la maison des dizaines de fois par jour, obligeant Isaac Newton, à interrompre son travail incessamment. D’autant que son travail sur la lumière exigeait un noir complet dans la pièce. Ne pouvant ni être au service de Marion, ni laisser la porte ouverte pour des raisons techniques, il eut l’idée de ce génial dispositif qui a permis à tant de propriétaires de chats de ne plus être contraints au statut de portier de service.

Copyright Vetaction Conseil. Toute reproduction interdite sans autorisation