Les erreurs alimentaires sont la cause de nombreux problèmes médicaux que l’on rencontre chez les lapins de compagnie. Il est pourtant très simple de mettre en place un régime correct à condition de suivre des conseils avisés.

Comme nous l’avons vu plus haut, les dents du lapin grandissent continuellement, et ce durant toute la vie de l’animal. L’apport de foin est nécessaire. Il permet d’assurer aux dents une bonne usure qui compense cette pousse continue.

Le lapin, est un herbivore strict. Dans la nature, le lapin adore les jeunes pousses et les bourgeons, mais se contente volontiers d’herbes et d’écorces. Son système digestif a besoin d’une part importante de fibres peu digestibles. Elles sont en grande partie éliminées, mais elles favorisent les contractions du tube digestif.  Ces contractions favorisent le transit des aliments à une bonne vitesse. Cela favorise leur absorption tout en évitant la formation de bourres de poils, fréquentes chez le lapin domestique qui se toilette beaucoup.

Pour reproduire ce régime alimentaire, il est nécessaire de mettre à disposition permanente de votre compagnon du foin de bonne qualité.

Foin pour lapins
Conseils lapins – alimentation

A côté du foin, vous pouvez lui donner de la  verdure fraîche ainsi que des légumes. Il appréciera les feuilles de pissenlit, le chou, les fanes de carottes.  Vous pouvez également lui proposer du fenouil, du persil, du céleri, etc.

Salade verte
Salade verte
Conseils lapins – Fenouil

Les fruits ne sont pas nécessaires à l’équilibre alimentaire du lapin mais peuvent néanmoins être donnés en petites quantités comme friandises – gardez à l’esprit qu’ils sont riches en sucre – pour lui faire plaisir.

Le pellet (granulés), développé à l’origine pour faire grandir rapidement les lapins destinés à la consommation, est en général trop riche en protéines et trop pauvre en fibres. S’il est utile lors de la gestation et de la croissance, il devrait pour le lapin de compagnie adulte être limité en quantité : 1 à 2 par jour et par kilo de lapin, à ajuster avec votre vétérinaire.   De nouveaux pellets destinés au lapin de compagnie sont apparus sur le marché, mais qui ne sont à priori pas suffisants pour l’usure dentaire : n’oubliez pas le foin, et renseignez-vous auprès de votre clinique vétérinaire.

De l’eau propre doit être disponible en permanence. Les lapins ont tendance à renverser leurs bols, il faut donc choisir des bols fixés au sol ou trop lourds pour être déplacés. Certains lapins trempent leur fanon (« double menton ») dans l’eau ce qui peut entraîner, à la longue, des problèmes de peau.

Copyright Vetaction Conseil. Toute reproduction interdite sans autorisation.