Toxocara

Extrémité antérieure de Toxocara cati Léodras / CC BY-SA

Les ascaris (ascarides)  des chiens et des chats sont des vers ronds allongés.
Les propriétaires sont incités à être très vigilants sur les infestations de leurs compagnons par ces vers, car ceux-ci représentent à la fois un danger pour les animaux et pour les humains.

Les risques pour les chiens et les chats

C’est surtout pour les chiots et les chatons que les infestations par ces parasites sont dangereuses. Ces vers provoquent une ralentissement de la croissance, des troubles digestifs ou respiratoires.

Toxocara canis

Toxocara adultes Flukeman / CC BY-SA

Chez les chiens et les chats adultes, la contamination par les ascaris est dans la plupart des cas sans conséquence visible. Il ne faut cependant pas la négliger, les porteurs de vers pouvant être à l’origine de la contamination de l’environnement. Les œufs sont rejetés par les chiens et les chats dans leurs selles. Dans des conditions favorables de température et d’humidité, les œufs deviennent des embryons.

Les risques pour l’homme

Bac à sable

Veillez à ne pas laisser jouer vos enfants dans du sable accessible aux chiens

L’homme se contamine en ingérant ces embryons :

Toxocara embryons

Oeuf et embryon de Toxocara Canis Flukeman / CC BY

  • le plus souvent par des légumes (salades en particulier) souillés par les déjections canines
  • parfois par des mains sales ou, chez l’enfant, en jouant, portant leurs mains à la bouche, dans un bac à sable fréquenté par les chiens.

C’est aussi pour les enfants que les ascaris présentent le plus grand danger.

Chez l’adulte en bonne santé les conséquences sont peu importantes : un peu de fièvre, de la fatigue, des douleurs musculaires transitoires.
En revanche chez l’enfant, mais aussi chez les personnes dont les défenses naturelles sont affaiblies par une maladie ou par un traitement médical, les signes sont parfois plus marqués et les larves peuvent migrer jusqu’à des organes très sensibles comme l’œil ou le cerveau. Il peut aussi y avoir une atteinte générale avec de la fièvre, des signes hépatiques, pulmonaires et digestifs, une atteinte oculaire avec perte de vision, une atteinte nerveuse avec méningite.

 LA MALADIE CHEZ L’HOMME EST APPELÉE TOXOCAROSE OU LARVA MIGRANS VISCÉRALE.

La contamination des humains n’est pas rare. Ainsi en Europe, on estime que 20% de la population a été à un moment ou un autre contaminée par ces parasites, essentiellement en zone rurale. Dans certaines régions du monde, la prévalence est bien supérieure : elle est de plus de 90% à la réunion par exemple.

Lutter contre les ascaris

Vermifuge

Application d’un verfimuge sous forme de pipette (Victor Miguel Lafuente Alonso 123RF/banque d’images)

Traiter les chiens et les chats contre les vers est le meilleur moyen de les protéger, mais aussi de limiter les risques de contamination à l’homme et à l’enfant.
Comme les chiennes et les chattes peuvent transmettre des ascaris à leurs petits pendant la gestation ou la lactation, et que les œufs de parasite peuvent être très nombreux dans l’environnement, il est conseillé de vermifuger les animaux dès leur plus jeune âge, et de renouveler le traitement très régulièrement

Chiots tetent

Les chiots et chaton sont souvent contaminés par la mère pendant la gestation ou l’allaitement

Vermifugation des chiots :

il est conseillé de la pratiquer dès l’âge de 2 semaines, puis à 4, 6 et 8 semaines, puis tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.

Vermifugation des chatons :

à pratiquer dès l’âge de 3 semaines, puis à 5, 7 et 9 semaines, puis tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.

Vermifugation des chiens et chats adultes :

4 fois par an (tous les 3 mois). En cas de contact avec des jeunes enfants ou avec des personnes fragiles, une vermifugation toutes les 4 à 6 semaines est préférable car elle réduit totalement le risque de contamination de l’environnement par des œufs de parasites.

Vermifugation des chiennes et des chattes reproductrices :

les mères doivent être traitées en même temps que leurs petits. Elles peuvent également être vermifugées en fin de gestation avec un vermifuge larvicides.

Quel vermifuge utiliser ?

Tous les vermifuges ne sont pas efficaces sur les ascaris, et parmi ceux qui le sont, tous n’ont pas une action sur les larves. Seul votre vétérinaire est à même de vous prescrire le vermifuge adapté à votre animal, en prenant en compte son âge, son mode de vie, la facilité d’administration du produit, son efficacité, l’absence d’effets secondaires… Demandez à votre vétérinaire d’établir avec vous le plan de vermifugation de vos chiens et de vos chats, et traitez-les avant qu’ils ne soient malades.

Respecter les règles d’hygiène élémentaires

Afin de limiter la contamination de l’environnement :

  • Ramassez les crottes  de votre chien ou de votre chat que ce soit en ville ou dans le jardin.
  • Ne laissez pas vos animaux accéder au potager, aux plages, aux espaces de jeu.
  • Si vous possédez un bac à sable, placez-y un couvercle quand les enfants n’y sont pas.
Bac à sable

Préférez un bac à sable couvert pour votre jardin

Crottes

Ne laissez jamais votre chien faire ses besoins dans un espace fréquenté par les enfants

Afin de limiter la contamination humaine :

  • Lavez-vous les mains régulièrement, et surtout après avoir manipulé les animaux ou le sol.
  • Lavez soigneusement les légumes, surtout s’ils sont destinés à être mangés crus.
Lavage légumes

Lavez les légumes surtout s’ils doivent être consommés crus

Cuisez la viande à cœur, surtout les abats. Des viandes très diverses sont susceptibles d’abriter des larves de toxocara : le porc, le poulet, le pigeon, le lapin, l’agneau, le veau…

 

Copyright Vetaction Conseil. Toute reproduction interdite sans autorisation